TRIUMPH SCRAMBLER 1200 XE / XC - Faire du neuf avec du vieux

Pour la première fois, un constructeur reprend l’idée de la Scrambler sans renoncer aux possibilités techniques actuelles. La Triumph Scrambler 1200 est le premier modèle rétro à faire bonne figure aussi bien sur les terrains exigeants que stationnée devant la terrasse d’un café.

Triumph Scrambler 1200 XE / XC in Zahlen

  • Type de moteur: bicylindre en ligne à refroidissement liquide

  • Puissance max.: 90 ch à 7400 tr/min

  • Couple max.: 110 N.m à 7400 tr/min

  • Poids: 205 kg à sec (XC: 207 kg à sec)

  • Prix: à partir de CHF 16 140.– (XC: CHF 15 010.–)

  • Modèles concurrents: BMW R nineT Urban G/S, Ducati Scrambler Desert Sled

C’est une première: une moto au style rétro qui soit à la hauteur des machines les plus modernes sur le plan technique. Le constructeur de motos britannique Triumph dispose désormais dans sa gamme de deux motos parfaitement équipées afin de définir de nouvelles références sur le segment rétro. La Triumph Scrambler 1200 XC et la 1200 XE. Leur recette: technologie ultra-moderne, excellentes capacités en tout-terrain et puissance souveraine; le tout habillé d’un design élégant, sans oublier la forme caractéristique du réservoir, le bouchon de réservoir Monza, la sangle de retenue du réservoir et l’échappement surélevé typique de la Scrambler.  Car la lignée des deux nouvelles Scrambler 1200 remonte jusqu’au début des années 1950. Et pourtant, cette moto en tenue classique des années 1960 dispose de six différents modes de conduite, incluant le mode Offroad Pro (XE), l’ABS optimisé pour les virages et l’antipatinage (tous deux possibles grâce à la centrale inertielle (IMU) complètement intégrée dans les fonctions du véhicule pour la version XE), l’éclairage LED complet avec feu de jour... Et l’ensemble s’avère intuitif à commander grâce au joystick à 5 voies typique de Triumph, incluant l’éclairage nocturne sur le commodo de gauche.

Un mélange jusqu’ici inconnu

Avec ses Scrambler 1200 XC et XE, Triumph combine ainsi pour la première fois le look des machines tout-terrain de l’époque avec les impressionnantes capacités tout-terrain d’aujourd’hui. La variante Scrambler 1200 XC dispose d’un excellent équilibre entre propriétés sur route et en tout-terrain, tandis que la version XE est capable de résister aisément aux utilisations hors-piste les plus rudes: la XC est équipée d’une fourche inversée Showa totalement réglable de 45 mm de diamètre. La Scrambler 1200 XE, axée tout-terrain, est dotée d’une version anodisée de couleur dorée, totalement réglable et de 47 mm de diamètre. À l’arrière, les deux variantes de la Scrambler sont équipées de jolis amortisseurs stéréo Öhlins totalement réglables. Les éléments de suspension de la XE ont un débattement de 250 mm au lieu de 200 mm pour la XC. Pour comparaison, la nouvelle R 1250 GS dispose de 190 / 200 mm. 

On remarque également les freins à double disque de haute qualité avec étriers monoblocs radiaux Brembo M50, un sélecteur de vitesse et un levier de frein arrière repliables avec option de réglage rapide (XE), de solides roues à rayons pour l’utilisation de pneus tubeless, même dans la classique dimension 21 pouces sur la roue avant. Le nouveau mix rétro est complété par un ensemble complet de systèmes d’assistance électronique de pointe tels que l’écran TFT à affichage variable, le régulateur de vitesse, la clé à télécommande radio, le port de chargement USB sous la selle et bien plus encore.  Et le système de commande intégré via un module Connectivity en option permet même de connecter un téléphone portable et une fonction de lecture musicale. L’appli Triumph pour smartphone, qui est alors nécessaire, transforme également l’écran TFT de la Triumph rétro en navigateur GPS. Les instructions d’un itinéraire précédemment sélectionné s’affichent directement sur l’écran TFT du véhicule. Et ce n’est pas tout, car les deux modèles sont préparés pour le premier système de contrôle intégré au monde pour caméras GoPro. 

Une expérience de conduite impressionnante

Enthousiasmé par les formes gracieusement incurvées, le pilote active le Drive-by-Wire et la Triumph met les gaz en douceur. Les nouvelles Scrambler 1200 séduisent par une plage de couple extraordinairement large. Cela est possible grâce au «réglage Scrambler» particulier du gros Twin. Il développe 90 ch à 7400 tr/min et pas moins de 110 N.m de couple dès 3940 tr/min.  Et le poids à mouvoir n’est que de 205 kg (XE) ou de 207 kg à sec.

Avec le charismatique calage d’embiellage à 270°, la Scrambler fait rapidement grimper le compte-tours avec un couple généreux. La moto est parfaitement équilibrée et les éléments de suspension absorbent tout sans rechigner. On se surprend à baisser soudainement un rapport du Twin Bonneville avide de hauts régimes et à faire volontairement décrocher la roue arrière. Le comportement de régulation de l’antipatinage s’avère ici utile. Il ajuste parfaitement la puissance sur la roue arrière à un niveau tolérable.

Conclusion

Triumph est en train de créer un nouveau genre de motos: l’oldstyler, ou le crossover «Adventure Modern Classic». Les modèles sont adaptés pour affronter la jungle urbaine, rouler à toute allure dans un col ou encore s’aventurer sur des terrains hors-piste.  Et grâce à de nombreux accessoires et à une ergonomie réussie, ils sont même adaptés aux voyages. Sans oublier une très grande autonomie.

Nous avons beaucoup aimé

+ Réponse des gaz, déploiement de puissance

+ Éléments de suspension, freins, ergonomie

+ Design, finition, équipement

Nous avons moins aimé

- Pas de modèle standard disponible. Les deux modèles sont uniquement disponibles avec le pack high-tech complet (par ex. clé à télécommande radio).

 

1154 / 1154 1

Galerie de photos Triumph 1200 XE / XC