Nettoyer et entretenir sa moto

Si la saleté adhère longtemps à la moto, cela n’altère pas seulement son apparence. Selon la qualité, les impuretés peuvent également endommager la peinture, par exemple. Si votre monture n’est plus aussi belle qu’avant, l’encrassement n’est pas le seul responsable... les rayons UV décolorent les pièces en plastique, fragilisent les durites, etc. C'est pourquoi, en plus du nettoyage, l’entretien est également extrêmement important. Découvrez ici les conseils essentiels livrés par des professionnels.

La réponse la plus simple à la question «Qu’est-ce que la saleté?» est: «De la matière au mauvais endroit». La graisse sur la chaîne de la transmission de la moto remplit un but précis et est donc absolument indispensable. Par contre, si elle est projetée sur d’autres parties de la moto, on lui donne le nom de «saleté».

La graisse de chaîne et les restes d'insectes séchés à l’avant d’une moto sont généralement considérés comme les impuretés les plus persistantes. Chez les insectes, c’est la chitine contenue dans les cuticules qui rend le nettoyage si difficile, car elle ne peut être dissoute avec de l’eau, des solvants organiques, ni de la lessive. La chitine est par ailleurs un polysaccharide (sucre complexe).

Agissez rapidement!

L’encrassement de la peinture est également très coriace, comme la poussière de la route, l’abrasion des freins, les particules de pneus, etc. La poussière de freinage forme pour sa part une couche tenace qui favorise la corrosion. Les fientes d’oiseaux sont également extrêmement nocives pour la peinture, car elles sont très acides. Après seulement une journée d’exposition au soleil, la couche de peinture peut être attaquée. Il en va de même avec la résine des arbres. Quant au miellat, une substance sucrée (et également collante) excrétée par diverses espèces de pucerons, il produit de l’alcool par fermentation juste après avoir coulé et dissout la peinture. Une fois sec, le miellat est très dur et souvent très difficile à retirer. Un principe s’applique à toutes ces formes d’encrassement: agissez rapidement!

Nettoyants spéciaux pour moto

Ils existent des produits nettoyants spécialement développés pour les motos. Ils sont généralement conçus pour être sans merci avec la saleté, mais doux avec les matériaux. Un bon produit de nettoyage doit adhérer à la moto pour être efficace. Il est recommandé de nettoyer sa monture lorsqu’elle est froide ou une fois le moteur refroidi, et à l’abri du soleil. De cette façon, vous ne vous brûlerez pas en la nettoyant et vous éviterez que les produits de nettoyage ne sèchent ou ne brûlent, ce qui pourrait causer des taches indésirables.

Respectez les instructions

Respectez systématiquement le mode d’emploi des produits pour savoir comment les manipuler et vérifier la bonne tolérance des matériaux. En effet, les produits peuvent présenter de grandes différences entre eux. Par exemple, certains nettoyants ne doivent pas être utilisés sur l’aluminium poli ou non laqué. 

Huile de coude

L'idéal est de rincer simplement la moto avec un jet d’eau puissant une fois que le produit de nettoyage a agi. Certaines formules sèchent même toutes seules et rendent inutile l’utilisation d’une peau de chamois. 

En revanche, pour la saleté plus résistante, il peut être nécessaire d’user d’un peu d’huile de coude. Le produit utilisé pour nettoyer sa moto dépend toujours du type de saleté et de la surface à nettoyer. La plus grande précaution est de mise lors du nettoyage de pièces sensibles, afin de ne pas rayer les surfaces en frottant. Dans ce cas, il est recommandé de rincer abondamment avec de l’eau au préalable.

Microfibres

Les professionnels du nettoyage considèrent la microfibre comme la solution idéale pour le nettoyage des surfaces délicates, car sa structure permet de retirer beaucoup de saleté même sans produit chimique. Les microfibres, en général composées de polyester, polyamide ou polyacrylique, sont plus fines que tous les autres types de fibres naturelles, produisant plus de volume pour un même poids. Et pourtant: même un chiffon en microfibres laissera des rayures si vous l'utilisez sur des surfaces sableuses (par exemple après un trajet sous la pluie). En outre, il faut éviter d’utiliser la microfibre en association avec des solvants comme les nettoyants pour chaîne et freins.

Pour l’entretien des véhicules, il convient d'utiliser des chiffons en microfibres particulièrement doux et duveteux, car ceux dédiés à la maison sont plutôt rêches. Ils conviennent au verre et aux pièces métalliques ou plastiques non fragiles, mais pas aux surfaces laquées ou en plexiglas. Les chiffons en microfibre trop rêches peuvent aussi laisser des traces sur les surfaces déjà nettoyées et lisses et enlever les cires protectrices éventuelles.

Brosses

Pour les surfaces moins lisses et les coins difficiles d’accès, les brosses restent l'outil de nettoyage par excellence. D’autant plus qu’il existe des brosses de diverses formes et différents degrés de dureté.

Eponges

L’éponge de lavage classique est utile lorsqu’il s’agit de savonner la moto et de la rincer: elle est parfaite pour emmagasiner l’eau si vous n’avez pas de tuyau ou de nettoyeur haute pression pour le prélavage et le rinçage. Même conseil ici: mouillez bien au préalable le gros de la saleté, puis rincez soigneusement.

Des t-shirts pour nettoyer la chaîne

Même de vieux t-shirts en coton que vous ne mettez plus, ou tout autre tissu du même genre, peuvent être utilisés pour nettoyer votre monture. Mais seulement aux endroits poisseux et où vous ne risquez pas d’endommager de surface sensible, par exemple la chaîne ou les pièces du moteur.

Où laver sa moto?

Afin d’éviter tout problème, il est conseillé, avant de vous lancer, de vous renseigner auprès des autorités compétentes (par ex. concierge, commune) ou dans votre contrat de location si vous êtes autorisé à laver votre moto. Les huiles, graisses, etc. polluant les eaux ne peuvent en effet être évacuées qu’à des endroits raccordés à une station d’épuration, une prescription de la loi fédérale sur la protection des eaux. La présence d’un puits de drainage ne garantit aucunement que l’eau sera effectivement déversée dans une station d’épuration des eaux usées. Les stations de lavage commerciales ou équipant les établissements privés (il en existe dans les parkings souterrains, par exemple) sont peu regardantes sur ce point.

Des outils de nettoyage propres

Une fois le nettoyage terminé, il faut bien sûr nettoyer ses outils. Des produits spéciaux existent pour les microfibres, préservant à la fois leur douceur et leur durée de vie. Les éponges et brosses peuvent être quant à elles lavées à l’eau courante. Une fois sec, rangez votre matériel de nettoyage à l’abri de la poussière.

Entretenez et protégez

Pour que votre monture reste belle pendant longtemps, il faut non seulement nettoyer les différents composants, mais aussi les protéger. Il existe dans le commerce des produits spéciaux pour les peintures, les pièces métalliques et plastiques (bien sûr, ne jamais traiter les pneus ni les disques de frein). Pour les différents composants, il existe également des produits spécifiques pour la protection, l’entretien et le rafraîchissement des parties décolorées ou des pare-brise en plexiglas laiteux. Soyez particulièrement vigilant avec les peintures mates et tournez-vous, là encore, vers des produits spéciaux.